Accueil

 

Après notre session « Quelle Europe voulons-nous »,
les discussions sur l’avenir de l’Europe continuent.

 

 

 

Session 2017. Quelle suite voulons-nous ?

Ce  long silence partagé sous la halle samedi soir  à l’invitation du Frère Aloïs résonnait  en nous de ces témoignages et analyses où nous avons assumé le nécessaire dialogue entre le spirituel et nos choix politiques. Jean Marc Ferry nous a aidé à structurer ce débat sur l’Europe pour remettre à leur place l’objectif à reformuler, la loi commune à débattre et décider, et les valeurs à partager ; il nous a permis ainsi de dépasser l’hétérogénéité des intervenants, politiques , penseurs, militants ou acteurs économiques ,et de poser  nos critères tant pour   le bilan que nous portons sur l’Union Européenne , que pour l’action à venir. Vous l’avez dit, sur place, sur le site, ou sur la radio, la Session était politiquement opportune, et elle fut dense, riche, et aussi marquée de ces sourires  qui traduisent notre complicité dans la recherche du bien commun dans les choix politiques.

Et maintenant ? Au moment où les Semaines Sociales prennent le risque, nécessaire, d’une autre forme de rencontre pour évaluer leur action, leur insertion dans la cité et dans la communauté des croyants, et peut être pour changer leur mode de travail et de diffusion de la pensée sociale chrétienne nous pouvons avoir l’occasion de répondre aux attentes  du pouvoir politique en France, et aussi de l’Eglise en Europe.  Le déficit démocratique  souligné dans l’UE  ne peut être comblé par le seul processus électoral. Il faut y ajouter  des lieux, des moments, des outils pour poursuivre le débat, bien amorcé cette année dans les antennes régionales et lors de la Session. Un débat qui pourra ne pas se plier aux rites des conventions démocratiques officielles mais pourrait y contribuer.

Un débat où analyses et propositions seront publiées, et  partagées quand l’occasion nous en sera donnée. Nous serons attentifs à vos propositions d’action.

Philippe Segretain, pilote du groupe de travail de la 92ème session des Semaines sociales « Quelle Europe voulons-nous ? » 

 

 

 

Depuis 1904, les Semaines sociales de France sont un lieu de formation, de débat et de propositions sur les grands enjeux de société. Elles ont contribué au débat public et à la législation française, notamment pour la mise en oeuvre du complément familial, du 1% logement, du revenu minimum garanti, du compte personnel d’activité et du droit à la formation tout au long de la vie. 

 

Partagez :