Rêveries europhiles

1.1 L’Europe dans mon quotidien

Ai-je besoin, envie de l’Europe ? Oui – Non – Pourquoi

Qu’est-ce que cela veut dire?

Si tout était possible, de quelle Europe je rêve ?

D’une Europe unie au sein d’une fédération indépendante de la Chine, de la Russie et des USA, composée des 27 Etats membres et d’un Etat fédéral démocratique, laïc et social mais sans pouvoir de tutelle (pacte budgétaire).

1.2 L’Europe en France

Selon moi, la France a-t-elle besoin de l’Europe ? Oui – Non – Pourquoi

Compte tenu de la dette publique et des défauts de la classe politique française, la France ne pourrait sortir de l’Euroland (et donc de l’UE) sans aggravation de sa crise économique. Cela ne démontre pas pour autant que la participation à une zone de libre-échange autorégulé par des fonctionnaires hostiles soit profitable aux Français comme le prouve la Norvège et la Suisse. Un membre de l’ONU, du Conseil de l’Europe, de l’OMC, du TAFTA, de l’ESA et de l’OTAN aura-t-il encore besoin de l’UE?

Si tout était possible, quelle Europe serait bonne pour la France ?

D’une Europe unie au sein d’une fédération indépendante de la Chine, de la Russie et des USA, composée des 27 Etats membres et d’un Etat fédéral démocratique, laïc et social mais sans pouvoir de tutelle (pacte budgétaire) ET sans problème de gallophobie.

Par exemple, une Europe où les Français ne sont pas accablés d’insultes quand ils rejettent un traité … à la différence des Irlandais et des Néerlandais dont les NON sont considérés comme la simple expression d’un point de vue. Je regrette que les Français soient taxés de tous les défauts, tenus responsables de tous les problèmes, traités comme des vaches à lait et considérés comme des citoyens européens de seconde zone.

1.3 L’Europe dans le monde

Selon moi, l’Europe est-elle nécessaire au reste du monde ? Oui – Non – Pourquoi

L’Europe est une cible commerciale parmi d’autres, un territoire à envahir parmi d’autre mais elle n’est indispensable à personne. Disons qu’il est pratique d’envoyer ou laisser partir vers l’Europe les gens qui causent problème chez soi mais ils partiraient simplement vers une autre destination si l’Europe n’existait pas.

Si tout était possible, quelle Europe serait bonne pour le monde ?

Une Europe qui puisse accueillir et entretenir un nombre infini de réfugiés, fournir un nombre infini de subvention, laisser partir ses diplomés à l’étranger sans jamais recruter ceux des pays étranger, consommer exclusivement des produits étrangers sans jamais exporter des bien ou prester des services à l’étranger. Il est évidemment impossible d’agréer à l’ensemble des attentes des Etats tiers.

Partagez :