« Désir d’Europe »

1.1 L’Europe dans mon quotidien

Ai-je besoin, envie de l’Europe ? Oui – Non – Pourquoi

Je suis un terrien et un européen. J’ai l’intime conviction que les états sont trop à l’étroit pour affronter les défis de l’humanité présente et future. Le continent européen doit s’organiser pour développer des progrès humains et sociaux.
Seule son unité peut entrainer les autres continents à suivre ce chemin.

Si tout était possible, de quelle Europe je rêve ?

Une Europe de paix, de justice, d’un « vivre ensemble » qui favorise l’épanouissement de chacun.

1.2 L’Europe en France

Selon moi, la France a-t-elle besoin de l’Europe ? Oui – Non – Pourquoi

Notre culture française a du mal à intégrer celle de l’Europe. Combien de nos élites prennent l’Europe comme un bouclier, une vache à lait, un bouc émissaire ? C’est le lourd héritage de la monarchie, du cléricalisme, du colbertisme, du cartésianisme, de l’intellectualisme, …
L’Europe peut nous apprendre le compromis, la négociation, l’alliance, le pragmatisme, … (Montaigne déjà ! )

Si tout était possible, quelle Europe serait bonne pour la France ?

La question est étrange ! N’est-elle pas typiquement Française ?
La France n’a pas à attendre de l’Europe ; elle doit contribuer à construire une Europe entreprenante et humaniste.

1.3 L’Europe dans le monde

Selon moi, l’Europe est-elle nécessaire au reste du monde ? Oui – Non – Pourquoi

Cette construction européenne est une aventure fragile, … et tellement admirée, enviée, jalousée, … dans le reste du Globe !
L’Europe a une responsabilité particulière envers l’Afrique qui a devant elle des défis majeurs : démographiques, éducatifs, sociaux, économiques, …

Si tout était possible, quelle Europe serait bonne pour le monde ?

Une Europe qui répond positivement à « la clameur de la terre et à la clameur des humains »

Partagez :